• Des ateliers permettant d’acquérir un savoir-faire et des compétences transférables au monde professionnel. L’espace propose différentes activités, des ateliers de socialisation qui s’appuient sur une dynamique de groupe, qui doivent être utiles socialement et permettre de confronter les jeunes aux réalités concrètes du travail. Ces ateliers permettent aux jeunes de ne pas culpabiliser sur leurs situations, ils peuvent se rendre compte que d’autres éprouvent des [...]


  • josephine2

    Nouvelle interface plus dynamique pour les jeunes


  • josephine6

    Photo prise par un stagiaire dans le cadre de l’atelier photo

 

Animé par : Saîd Saidi

Fréquence : deux demi-journées par semaine, lundi après-midi et jeudi matin

« Le sport a des vertus mais des vertus qui s’enseignent » Maurice Baquet

Lors de cet atelier nous accueillons une quinzaine de jeunes par séance. Leur goût pour les activités physiques et sportives est plus ou moins prononcé. Il y a une grande hétérogénéité dans le groupe de jeunes (certains ayant une certaine expérience sportive et d’autres étant des débutants). L’objectif principal de l’atelier est la socialisation ou la resocialisation à travers les activités physiques et sportives.

Le sport est donc un support qui nous permet d’aborder certaines règles sociétales. En effet, toutes ces règles peuvent être transférées au monde du travail (arriver à l’heure, être en tenue de sport, travailler en équipe).

Cet atelier est un lieu d’apprentissage de connaissances et compétences liées à la pratique sportive (savoir s’étirer, savoir s’échauffer, savoir comment réagir en cas de blessure, …), afin de favoriser une bonne hygiène de vie et développer une pratique lucide du sport en général.

Nous souhaitons aussi dans cet atelier sport développer les capacités motrices de nos jeunes, à travers par exemple un travail de renforcement musculaire et un travail cardio-pulmonaire.

Le sport a une fonction cathartique. En effet, il permet à travers une dépense physique d’exprimer une émotion, une agressivité, de les canaliser vers l’activité sportive.

 Ces activités nous permettent d’aborder des notions comme :

  • Le respect des règles du jeu
  • L’acceptation et le respect de l’autre (partenaires et adversaires), la mixité et l’hétérogénéité est encouragée
  • L’acceptation et le respect des décisions de l’arbitre (souvent un jeune prend le rôle d’arbitre pour le  mettre face à la difficulté de la tâche)
  • L’interaction et la communication qui sont impératifs dans la réalisation d’un projet commun
  • La maîtrise de soi et d’une gestuelle fine,
  • Le travail en collaboration en partenariat,
  • L’acceptation des échecs et comprendre qu’ils sont constitutifs de l’apprentissage, ils font partie du processus d’apprentissage,
  • La concentration,
  • Savoir perdre et rester humble dans la victoire,L’esprit d’équipe : les jeunes ont une place au sein d’une équipe : attaquant, défenseur ou gardien. Par leur rôle, dans cette équipe, ils se valorisent et prennent confiance en eux.

Le sport est donc un élément important de la maîtrise de soi, de la connaissance de son corps et de ses capacités, tout en valorisant la notion d’équipe, d’entraide, de solidarité et de dépassement de soi qui sont à la portée de chacun, quel que soit son niveau.

Il est à noter que la compétition et la performance sont secondaires ; on accorde plus d’intérêt à la maîtrise d’exécution permettant d’accéder à une meilleure image de soi et au développement du sentiment de compétence.