• josephine2

    Nouvelle interface plus dynamique pour les jeunes


  • josephine6

    Photo prise par un stagiaire dans le cadre de l’atelier photo


  • Des ateliers permettant d’acquérir un savoir-faire et des compétences transférables au monde professionnel. L’espace propose différentes activités, des ateliers de socialisation qui s’appuient sur une dynamique de groupe, qui doivent être utiles socialement et permettre de confronter les jeunes aux réalités concrètes du travail. Ces ateliers permettent aux jeunes de ne pas culpabiliser sur leurs situations, ils peuvent se rendre compte que d’autres éprouvent des [...]

Atelier soutien Maths et Français

Animé par : Barka Belgourari

Fréquence : une demi-journée par semaine, le mercredi matin

L’atelier n’a pas vocation à faire de la remise à niveau scolaire mais à réconcilier les jeunes avec l’apprentissage des maths et du français.

Dans un contexte où la performance n’est pas prise en compte, l’atelier soutien Maths français ambitionne d’amener le jeune à se sentir plus en confiance face aux apprentissages, à revoir et consolider les savoirs de bases. 

La périodicité d’une demi-journée par semaine est aussi le moyen pour le jeune qui a connu une situation d’échec scolaire de renouer progressivement avec le processus d’apprentissage. Elle permet également de répondre au paradoxe de certains jeunes qui restent en demande d’apprentissage scolaire malgré l’interruption de leur scolarité.

Par ailleurs, certaines entrées en formation sont conditionnées par des tests de sélection aussi, il est important de repérer et d’évaluer avec le jeune les difficultés en français et en mathématiques afin de lui permettre de poursuivre son parcours d’insertion dans les meilleures conditions.

Bien que les niveaux des jeunes accueillis soient très hétérogènes il n’y pas de groupe de niveau dans cet atelier. Ce choix nécessite malgré tout de mettre en place un rythme de travail adapté à la situation de chaque jeune, certains n’ont jamais été scolarisés, d’autres ont quitté l’école depuis plusieurs années et ont perdu une partie de leurs acquis. Toutefois, il présente l’avantage de développer l’entraide, la solidarité et le respect entre les jeune.

L’atelier s’organise généralement en deux temps, la première partie de la séance est consacrée à un travail de révision des bases de français ou de mathématiques suivi d’exercices d’application. Après une pause, l’atelier reprend sous une forme plus ludique avec des jeux de logique, de raisonnement, de vocabulaire (sudoku, mots croisés, des chiffres et de lettres, tangram … ).

Régulièrement des discussions sur différents thèmes de l’actualité ou de l’histoire sont abordées dans cet atelier, notamment à travers l’opération «Des cinés la vie ». Ce qui permet de développer l’argumentation orale et écrite, mais aussi de renforcer la culture générale.